banderole_EolienCitoyen.jpgIl y a quelques années, pas un programme électoral n’omettait les énergies vertes. Las, l’état de grâce a laissé la place à la méfiance. Comment en est-on arrivé là ? 

Comment est-on passé de 90 % de Français favorables à l’éolien en 2007 à ce constat amer, dix ans plus tard ? Et comment a-t-on pu laisser faire la stratégie du recours systématique de la part d’une opposition plus structurée au plan national qu’intéressée aux enjeux locaux ?

Les exemples de projets citoyens portés localement se multiplient. Les élus doivent s'appuyer sur cet engagement des citoyens pour contrer des oppositions construites sur une désinformation massive et sans fondement scientifique.

lire l'article de la Gazette des communes