le blog de CoopEoliennes

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, 28 novembre 2016

Production éolienne du mois d'octobre 2016

Prod_eol_16-10.jpg

Grâce à de bonnes conditions d’ensoleillement et de vent, les filières éolienne et solaire parviennent à produire davantage qu’en 2015 à la même période avec des augmentations respectives de 7% et 15%. Le facteur de charge moyen est de 16,7%

Les prix de marché sont élevés en Europe, en particulier en Belgique et en France où la disponibilité du parc nucléaire est réduite.

Au 31 octobre 2016, la puissance installée des parcs éoliens atteint 11179 MW.

Le niveau de production éolien d'octobre est de 1388 GWh.

La puissance éolienne moyenne d'octobre est de 1866 MW.

consultez notre dossier récapitulatif sur le Suivi de production RTE

télécharger l'aperçu énergie RTE d'octobre 2016

samedi, 19 novembre 2016

Présidentielles: l'addiction idéologique des candidats au nucléaire !

CorinneLepage.jpg

Corrine Lepage constate que la plupart des candidats de droite, à l'exception de Nathalie Kosciusko-Morizet et d'Alain Juppé qui ont pris la mesure de l'urgence du développement des énergies renouvelables, restent figés dans une posture qui a au moins 20 ans de retard.

Le sujet de l'énergie n'est pas un sujet central de la campagne présidentielle et c'est bien regrettable car l'addiction idéologique des candidats au nucléaire est un risque suicidaire pour l'ensemble des Français.
Il n'est pas question de sortir du nucléaire rapidement. En revanche, il est question de regarder la réalité en face.
Elle est claire et brutale: nous ne pouvons plus financièrement faire face au mur que représente la poursuite du programme nucléaire.

Lire l'article de Corinne Lepage sur son blog du Huffingtonpost.fr

mardi, 15 novembre 2016

Evolution du marché mondial de l'éolien de 2010 à 2020

Eolien_2010-20.jpg

Selon le site theWindPower, le marché mondial de l'éolien s'élève à 17,2 milliards de dollars en 2015 (16Md €), contre 13 milliards en 2010 (12Md €)

Cette augmentation est due à la construction de 67 Gigawatts (GW) de capacité éolienne en 2015, contre 38,2 GW en 2010. L'ajout de capacité éolienne devrait également être proche de 67 GW en 2020, cependant, le marché éolien devrait retomber à 14,5 milliards de dollars (13,5Md €), principalement en raison de la baisse des prix et de l'augmentation des hauteurs de mâts utilisés pour les turbines de nouvelle génération. Les prix des éoliennes devraient diminuer de 7% en 2020. 

Globalement, entre 2010 et 2015, environ 280 GW d'énergie éolienne ont été installés avec 160 000 mâts et 313 GW supplémentaires devraient être prévus pour 2016-2020 avec 135 000 mâts. La figure à gauche montre la capacité éolienne supplémentaire globale et le nombre d’éoliennes nécessaire en 2010, 2015 et 2020.

jeudi, 20 octobre 2016

Production éolienne du mois de septembre 2016

Prod_eol_16-09.jpg

Bénéficiant d’un bon ensoleillement, la filière solaire a produit 824 GWh, soit une hausse de 15% par rapport à septembre 2015. 

La filière éolienne atteint son plus bas niveau de production mensuel depuis 2 ans. Elle recule de 41% par rapport à septembre 2015.

Au 30 septembre 2016, la puissance installée des parcs éoliens atteint 10997 MW.

Le niveau de production éolien de septembre est de 982 GWh.

La puissance éolienne moyenne de septembre est de 1364 MW.

consultez notre dossier récapitulatif sur le Suivi de production RTE

télécharger l'aperçu énergie RTE de septembre 2016

lundi, 10 octobre 2016

Corinne Lepage: L'entêtement sur le nucléaire nous pousse à la catastrophe

CorinneLepage.jpgSur son blog du Huffingtonpost.fr , l'ancienne ministre de l'Environnement, Corinne Lepage dénonce un choix catastrophique sur le plan financier, économique et technologique.

La catastrophe est d'abord financière. Au terme d'un marchandage dont le contenu nous a bien entendu été caché, Madame May a finalement accepté de signer pour Hinkley Point, avec un certain nombre de réserves qui n'ont évidemment pas davantage été rendues publiques. Certains députés européens évoquent un appui de la France au Royaume-Uni pour que celui-ci conserve, dans le cadre du Brexit, tous les avantages pour la City (ce qui serait évidemment, si c'était vrai, une trahison au regard des intérêts français et européens)

mais aussi économique. La Programmation Pluriannuelle de l'Energie que la ministre de l'écologie vient de mettre en consultation est un modèle de communication pour tenter de dissimuler le maintien d'un choix du tout nucléaire, incompatible même avec le 50 % de nucléaire en 2025...
L'absence d'une grande filière française du renouvelable est un choix énergétique qui fera à terme de notre pays un de ceux où l'énergie coûte le plus cher.

Lire l'article de Corinne Lepage

samedi, 24 septembre 2016

Production éolienne du mois d’août 2016

Prod_eol_16-08.jpg

Après un début d’été morose, l’excellent ensoleillement des mois de juillet et août associé à l’augmentation du parc a entraîné une hausse de la production solaire de près de 27% par rapport à août 2015. Plus de 1 TWh ont été produits en juillet puis en août, seuil jamais atteint jusque-là.
La production éolienne est sensiblement la même qu’en août 2015, les conditions de vent n’ayant pas été très favorables. Le facteur de charge du mois d'août est de 14,3%.

Au 30 juillet 2016, la puissance installée des parcs éoliens atteint 10750 MW.

Le niveau de production éolien de juillet est de 1015 GWh.

La puissance éolienne moyenne du mois de juillet est de 1410 MW.

Au 31 aout 2016, la puissance installée des parcs éoliens atteint 10997 MW.

Le niveau de production éolien d’août est de 1175 GWh.

La puissance éolienne moyenne du mois d’août est de 1579 MW.

consultez notre dossier récapitulatif sur le Suivi de production RTE

télécharger l'aperçu énergie RTE d’août 2016

télécharger le Panorama des énergies renouvelables 2015

jeudi, 22 septembre 2016

La température du Monde !

Temp_Monde_2.png

Evolution de la température de notre planète depuis le dernier age glacière.

Quand certains disent "Le climat a déjà changé avant" voici ne niveau des changements climatiques dont ils parlent.

Ils sont d'une toute autre nature !

Cliquez sur "Lire la suite"

Lire la suite...

lundi, 19 septembre 2016

Etude IFOP sur l’acceptabilité de l’éolien

16-09_sondage_eolien_FEE.png

Selon un sondage réalisé en mai 2016 par l'Institut français d'opinion publique (Ifop) à la demande de la fédération France Energie Eolienne, plus des trois quarts des Français, y compris les riverains de parcs, ont une image positive de l'éolien. "Ces résultats sont surprenants, en décalage complet avec le bruit de fond et d'opposition que l'on entend", analyse Jérôme Fouquet, directeur du département opinion de l'Ifop.

Même lorsqu'ils habitent à moins de 1.000 mètres d'un parc, 49% des interviewés ont une très bonne image de l'éolien, 26% une bonne image. Ils ne sont que 7% à avoir une très mauvaise image de cette énergie. Ces chiffres sont très proches de ceux constatés auprès du grand public : 45% ont une très bonne image, 32% une bonne image et 7% une très mauvaise image…

pour en savoir plus, téléchargez le dossier d'enquête de l'Ifop

mardi, 26 juillet 2016

Eolien flottant, le projet de Groix sélectionné

Haliade_flottante.jpgLa ministre de l'Environnement Ségolène Royal a annoncé, le 22 juillet, les deux premiers lauréats de l'appel à projets de fermes pilotes d'éolien flottant. Lancé en août 2015, il visait le déploiement de parcs de trois à six éoliennes flottantes, pour une puissance unitaire de 5 MW minimum, sur quatre zones propices en Bretagne, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d'Azur.

En Bretagne, c'est Eolfi et CGN Europe Energy qui ont été sélectionnés pour la zone de Groix. Leur projet se compose de quatre éoliennes de 6 MW de type Haliade construites à St Nazaire, et des flotteurs semi-submersibles de conception DCNS

lire l'article d'actu-environnement

mardi, 19 juillet 2016

Production éolienne du mois de Juin 2016

Prod_eol_16-06.jpg

Dans le prolongement du mois de mai, la production éolienne est en recul de 15,7% par rapport à celle de juin 2015. Le facteur de charge moyen diminue au mois de juin à 13,3%.
Le parc éolien de Pezilla-la-Rivière (96MW), nouvellement raccordé, est le plus important parc raccordé au réseau public de transport d’électricité.

Pénalisée par un ensoleillement plus faible et malgré l’augmentation du parc, la production solaire mensuelle diminue de 3%.

Au 30 juin 2016, la puissance installée des parcs éoliens atteint 10698 MW.

Le niveau de production éolien de juin est de 1058 GWh.

La puissance éolienne moyenne du mois de juin est de 1422 MW.

consultez notre dossier récapitulatif sur le Suivi de production RTE

télécharger l'aperçu énergie RTE de juin 2016

télécharger le Panorama des énergies renouvelables 2015

mardi, 12 juillet 2016

Eolien offshore : L’usine GE de St Nazaire - Montoir

Haliade_GE.jpgLes reporters de Mer et Marine sont allés à la découverte de l’usine de fabrication de turbines éoliennes offshore General Electric implantée à Montoir-de-Bretagne, près de Saint-Nazaire. 

Premier site du genre en France, cette structure flambante neuve a été mise en service l’an dernier. Le projet avait été initialement porté par Alstom, dont la branche énergie, incluant les développements marins (éolien, hydrolien), a été vendue au groupe américain GE.

lire l'article de Mer et Marine

mercredi, 22 juin 2016

Production éolienne du mois de Mai 2016

Prod_eol_16-05.jpg

La production éolienne est légèrement en deçà de celle de mai 2015 avec un recul de 3,5%, une première depuis février 2015. Le facteur de charge moyen atteint ainsi son plus bas niveau de 2016 en dessous de la barre des 20%, en raison de conditions météorologiques peu favorables.

En revanche, grâce à l’accroissement du parc, la production solaire mensuelle dépasse les 900 GWh. La barre symbolique des 1 000 GWh devrait vraisemblablement être dépassée durant l’été.

Au 30 mai 2016, la puissance installée des parcs éoliens atteint 10574 MW.

Le niveau de production éolien de mai est de 1525 GWh.

La puissance éolienne moyenne du mois de mai est de 2050 MW.

consultez notre dossier récapitulatif sur le Suivi de production RTE

télécharger l'aperçu énergie RTE de mai 2016

télécharger le Panorama des énergies renouvelables 2015

lundi, 23 mai 2016

Production éolienne du mois d'avril 2016

Prod_eol_16-04.jpg

Les mauvaises conditions de vent observées au mois d’avril 2016 expliquent la diminution de la production d’origine éolienne malgré la croissance du parc, +870MW d’éolien sur un an. De ce fait, le facteur de charge de la production éolienne s’établit à 21,8%, un niveau bas par rapport à la moyenne annuelle de 24,3%.
Les mauvaises conditions d’ensoleillement expliquent la faible progression de la production d’origine solaire malgré la croissance du parc, +840MW de solaire sur un an.

Au 30 avril 2016, la puissance installée des parcs éoliens atteint 10462 MW.

Le niveau de production éolien d'avril est de 1643 GWh.

La puissance éolienne moyenne du mois d'avril est de 2282 MW.

consultez notre dossier récapitulatif sur le Suivi de production RTE

télécharger l'aperçu énergie RTE d'avril 2016

télécharger le Panorama des énergies renouvelables 2015

lundi, 16 mai 2016

L'horloge implacable du réchauffement climatique

L'élargissement de la spirale s'accélère de façon spectaculaire depuis l'an 2000

Un parc éolien-citoyen en construction dans les Mauges

16-04-05_Visite_Atout_Vent.jpgL'association Atout Vent en Chemillois réunie des agriculteurs et des citoyens du territoire qui se sont regroupés pour acheter le projet collectivement.
Ces actionnaires peuvent investir, à partir de 1 500 €, et jusqu’à 20 000 €. « La participation est encadrée », précise François Girard, agriculteur et président de l’association, pour que le projet ne devienne pas « une affaire de riches ».

Lire l'article de Ouest-France

mercredi, 20 avril 2016

Production éolienne du mois de Mars 2016

Prod_eol_16-03.jpg

La production éolienne n’a pas bénéficié d’aussi bonnes conditions météorologiques que le mois de février, mais elle reste en hausse par rapport au mois de mars 2015 avec une augmentation de 20% de sa production. Le facteur de charge moyen est supérieur à 30%.
La production solaire est quant à elle en nette hausse avec une puissance moyenne de production avoisinant 900MW, soit +23% par rapport à l’année dernière.

Au 31 mars 2016, la puissance installée des parcs éoliens atteint 10405 MW.

Le niveau de production éolien de mars est de 2420 GWh.

La puissance éolienne moyenne du mois de mars est de 3253 MW.

consultez notre dossier récapitulatif sur le Suivi de production RTE

télécharger l'aperçu énergie RTE de mars 2016

télécharger le Panorama des énergies renouvelables 2015

lundi, 18 avril 2016

L'irrationnel comme alpha et oméga de la politique nucléaire !

CorinneLepage.jpgSur son blog du Huffingtonpost.fr , l'ancienne ministre de l'Environnement, Corinne Lepage dénonce un choix totalement irrationnel sur le plan industriel et économique, pour sauver l'amour-propre du Corps des Mines qui ne peut se tromper.
Au nom de la toute-puissance et de la toute-compétence de ce corps d'élite, la France tourne délibérément le dos à la transition énergétique, à l'efficacité énergétique, aux EnR et à tous les marchés qui se développent de manière exponentielle partout dans le monde... sauf en France.

Il est totalement faux, et l'expérience le prouve, de prétendre que l'on va développer le renouvelable en maintenant le même niveau de nucléaire. La consommation d'électricité stagne et par voie de conséquence si le nucléaire reste au même niveau, le renouvelable ne peut pas se développer.
Nous faisons donc le choix du passé, de l'énergie la plus coûteuse, de la perte d'emplois assurée.... Et surtout du risque maximum.

Lire l'article de Corinne Lepage

et la suite de l'article de Corinne Lepage

lundi, 11 avril 2016

Plan de programmation pluriannuelle de l'énergie: PPE ou PPI ?

Transition_2.pngSelon le Ministère de l'énergie, le Plan de Programmation Pluriannuelle de l'énergie (PPE) prévu dans la loi de transition énergétique sera séparé en deux volets et l'arrêté concernant les Energies renouvelables serrait publiée en premier !

L'analyse du juriste environnemental Arnaud Gossement est assez différente. Selon lui, ce projet d’arrêté ne constitue pas du tout « le premier volet de la PPE » : il ne s’agit que d’une modification des objectifs de la PPI (Plan pluriannuel des investissements promulgué en décembre 2009 par Jean Louis Borloo). 

Pour l'éolien terrestre l'objectif est ambitieux: 14.300 mégawatts (MW) de capacité installée en 2018, soit 1.400MW/an pendant 3 ans, puis une prévision de 21.800 à 23.300 MW en 2023, soit 1.500 à 1.800MW/an pendant 5 ans.

Pour l'énergie solaire l'objectif est encore plus ambitieux: 10.200 MW en 2018, soit 1.400MW/an pendant 3 ans, et de 20.200 MW en 2023, soit 2.000MW/an pendant 5 ans.

Par contre, l'éolien offshore a pris du retard, et la puissance installée n'atteindra que 500 MW en 2018, puis 3.000 MW en 2023, alors que les prévisions précédentes étaient de 6.000 MW en 2020.

Toutefois, l'ambition affichée pourrait fort bien n'être que de la poudre aux yeux car, contrairement aux objectifs de la PPE, ceux de la PPI ne sont pas contraignants ! 

Selon Arnaud Gossement, si ce projet d'arrêté devait être maintenu et donc le retour à la PPI confirmé, cela constituerait une mauvaise nouvelle pour la transition énergétique.

On sait que les dirigeants d'EDF refusent bec et ongles, malgré la crise économique et la stagnation de la consommation d'électricité en France, d'envisager une diminution de la production de la filière nucléaire.
Cette fuite en avant, pour sauver les comptes d'EDF, amène un excédant de production sur le marché européen et une chute du prix de l'électricité.

Encore une fois, on est en droit de penser que la pression du lobby nucléaire n'est pas pour rien dans cette "réorientation" gouvernementale !

Lire analyse d'Arnaud Gossement

mercredi, 23 mars 2016

Production éolienne du mois de Février 2016

Prod_eol_16-02.jpg

La production éolienne établit un nouveau record avec une puissance moyenne mensuelle de 4119 MW, grâce à des conditions de vent très favorables, générant un facteur de charge moyen de 39,8%. De plus un nouveau record instantané a été atteint le 6 février à 20h avec une puissance de production éolienne de 8604 MW, soit un facteur de charge de 83%, ce qui montre l'excellente disponibilité du parc éolien terrestre français.
L’hiver s’éloignant, la production solaire repart à la hausse, avec une légère augmentation de 11,1% par rapport au mois de février 2015.

Au 29 février 2016, la puissance installée des parcs éoliens atteint 10358 MW.

Le niveau de production éolien de février est de 2867 GWh.

La puissance éolienne moyenne du mois de février est de 4119 MW.

consultez notre dossier récapitulatif sur le Suivi de production RTE

télécharger l'aperçu énergie RTE de février 2016

télécharger le Panorama des énergies renouvelables 2015

mercredi, 9 mars 2016

Signez la pétition: oui à l'éolien en France

Moutons_sous_l_ombre.jpgA l'heure ou des parlementaires lancent une nouvelle offensive contre l'éolien, voila une excellente initiative.

Ombeline Accarion a lancé cette pétition pour dire à nos dirigeants, et surtout à nos administrations (DREAL et Préfets frileux), que beaucoup de français sont pour la transition énergétique, et que l'éolien fait partie de la solution.
Lancée il y a 4 semaines, elle a déjà recueilli près de 2000 signatures, donnons-lui du souffle.

Pour signer la pétition, cliquez ICI

- page 1 de 23